Les Funambules

> tous les lundis du 6 février au 24 avril 2017

au Studio Hébertot (Paris)

Les Funambules sont lauréats du Prix du Refuge - Institut Randstadt (2015) et des Coups de Pouce Solidaires du Crédit Agricole (2016)

Naissance du projet

Début 2013, le débat sur le mariage pour tous battait le pavé.
Tout le monde parlait des homosexuels, avait un avis sur leur manière de vivre, leurs droits. Nous sommes nombreux, homos comme hétéros, à avoir ressenti beaucoup d’incompréhension. Plus de 400 artistes ont alors répondu présent, pour parler de l’homosexualité autrement et recentrer le débat sur l’essentiel : l’amour.
Outre les grands noms de la comédie musicale, on retrouve sur ce double album de 42 chansons originales écrites par une vingtaine d’auteurs : Grégori Baquet, Cécilia Cara, Sébastien Castro, Annie Cordy, Camille Cottin, Dave, Jean-Claude Dreyfus, Joy Esther, Julie Ferrier, Amanda Lear, Virginie Lemoine, Alexis Michalik, Liliane Montevecchi, Pierre Notte, Pierre Richard… Ils ont prêté leur voix et leur popularité auprès du grand public à ce projet original.
Sur scène, les Funambules racontent l’équilibre fragile de ces destins, les histoires d’amour, les obstacles, les espoirs, auxquels tout le monde peut s’identifier, à travers un concert théâtralisé, à la fois drôle et bouleversant, profondément humain.

Stéphane Corbin

Un concert théâtralisé

J’ai abordé la mise en scène des Funambules comme celle d’une pièce de théâtre. Initialement, ce projet était un concert. Lorsque j’ai proposé à Stéphane Corbin de travailler sur la mise en scène, nous avons décidé d’écrire des textes qui seraient pris en charge par les comédiens-chanteurs. Des textes sur leur façon d’appréhender le thème de l’homosexualité.
Nous avons également écrit de nombreuses transitions théâtralisées, afin de rompre avec l’enchaînement attendu des chansons. Ces différents types de textes permettent de créer des ponts entre les moments chantés, de les lier entre eux par des rappels de personnages, à l’instar de ce que l’on pourrait voir dans une pièce de théâtre…
Chaque chanson a été pensée comme un tableau : les comédiens-chanteurs sont des personnages qui ont une situation à jouer. Les placements et les déplacements racontent tous quelque chose. Rien n’a été laissé au hasard. En ce sens, les lumières ont toute leur importance. Précises, fines, sans fioriture, elles vont parfois vers le clair-obscur, avec toujours, pour seul intérêt de suivre le propos de la chanson.
Avec cette mise en scène, j’ai surtout voulu raconter des histoires. Une histoire. Les Funambules n’est pas un concert. C’est un concert théâtralisé dans le vrai sens du terme.

Quentin Defalt

ce spectacle est disponible en tournée à partir de juin 2017

durée 1h45

concert imaginé par Stéphane Corbin

mise en scène Quentin Defalt

 chant  Doryan Ben, Vanessa Cailhol ou Cloé Horry, Stéphane Corbin, Amala André ou Amélie Manet piano Stéphane Corbin  guitare Yorfela alto Mariette Girard basse Cléo Bigontina batterie Benjamin Corbeil

lumières Denis Koransky son Théo Durollet chorégraphie Wilfried Bernard

diffusion Claire Merviel

06 33 04 02 15 - claire.lesfunambules@gmail.com

production Teknaï coproduction Association Les Funambules avec le soutien du Théâtre 13

​Et si à la violence de tous les élans homophobes, on répondait par des chansons d'amour ?

mise en scène Quentin Defalt

Lancer / couper  Les Funambules - Prélude

© photographies : Anthony Klein

1/7

initiateur du projet Stéphane Corbin

la presse a dit...

 

" Des chansons qui rassemblent. " Télérama

 

" Absolument magnifique."  LCI

 

" Le second degré des artistes vaut le détour. " Têtu

 

" De l’ensemble se dégagent une indéniable tendresse et une vraie poésie. " Regardencoulisse.com

 

" Des chansons qui éduquent, un collectif magnifique. " France Bleu

 

" Des textes forts. " France 3 (Grand Soir 3)

 

" Un beau message de tolérance. " France 2 (Actuality)

 

" Les ambassadeurs de l’amour insufflent tour à tour de l’humour ou de l’émotion pure et envoûtent le public, sous le charme. " Théâtoile

 

" Une distribution trois étoiles. " L'Echo républicain

 

" Un spectacle engagé, drôle, tendre et assurément l’occasion de passer un merveilleux moment. " Week People

marraines du projet Miou-Miou et Virginie Lemoine